Actualités !

Denemaye est une fillette de six (6) ans qui a fuis sa tante vivant à Moundou pour se retrouver dans les champs de Kana, un village à un kilomètre de Déli. La fillette a été récupérée par les autorités de Kana et présentée au Sous-Préfet de Déli. L’enfant nous a été confié ce samedi 12 Août 2017 par les autorités sous-préfectorales de Déli. Nous avons engagé des démarches pour identifier ses parents, en l’occurrence sa maman nommée Déndonga qui serait à Tapol, selon le témoignage de la fillette.

First encounter with the child

After staying at MOER-TCHAD for 30 minutes

After one hour at MOER-TCHAD

We brought him visiting our field


En récupérant 12 enfants de la rue et en prenant totalement en charge 5 d’entre eux de Janvier 2017 à présent, le Comité Exécutif de MOER-Tchad a trouvé nécessaire de s’investir d’avantage pour être à mesure de bien s’occuper de ses enfants et de récupérer encore d’autres enfants qui gémissent dans les coins de nos rues. Nous avions compris que la seule source de financement actuelle de l’Association à savoir le centre informatique « YAHVÉ JIRÉ » qui nous a permis d’intervenir d’Octobre 2016 à présent, en faveur de plus 65 enfants de la rue de la ville de N’Djaména, en général et de prendre en charge 12 de nos bénéficiaires récupérés en Janvier dernier, en particulier, n’est pas assez solide pour pérenniser nos activités en faveur de nos bénéficiaires. Nous avions réalisé qu’en élargissant nos stratégies et en développant d’autres sources de financement, nous serions à mesure d’agir encore plus efficacement. Raison pour laquelle, nous avions décidé de s’engager dans l’agriculture. Nous faisons la culture de l’oseille et du gombo sur un terrain de deux (2) hectares.


Djimasra Amos est resté avec son oncle à Bol, une ville située à environ 300 km de N’Djamena, la capitale. Il a quitté la maison de son oncle depuis 8 mois parce que son oncle l’a déçu. Il est venu à N’Djamena à pied. Son père est venu de Moinsala, un village situé à environ 1000 km de N’Djamena pour le chercher. Il l’a cherché pendant environ 3 semaines san le trouver. Avec l’aide de MOER-Tchad, l’enfant fut trouvé et rendu à son père.

Cliquer ici pour suivre leur témoignage


Monsieur Luciano Gottardelo, nous vous remercions pour votre donation reçue de la main de votre représentant Pofinet Medar, ce Samedi 25 Février 2017. Que Dieu vous bénisse!


Les bénéficiaires scolarisés:

Pour plus de détails, veuillez cliquer ici!


Rencontre avec les bénéficiaires:

Nous avions effectué une visite de suivi et d’encadrement ce jour mardi 24 Janvier 2017. Nous avions rencontré 55 bénéficiaires à qui nous avions donné à manger. La visite à commencé à 07h15 et a pris fin à 09h30.


Visite de suivi et d’Encadrement du 17 Janvier 2017

La visite n’a pas eu lieu parce les locaux nous que avons l’habitude d’utiliser sont occupés par la reprise de cours. Nous sommes  en train de mener des démarches pour avoir un local au Centre Social du quartier Paris-Congo pour nos prochaines activités.


Hamid Yacoub, un enfant de 6 ans rencontré lors de notre visite de Suivi et de Supervision ce 10 Janvier 2017. Selon l’enfant, il a quitté la maison parce qu’il a faim. Après la rencontre avec nos bénéficiaires, nous l’avions ramené à la maison.

Le parcours a été long, car l’enfant nous a conduit directement chez sa mère qui habite à plus de 10 kilomètres de notre site d’activités. Alors qu’en réalité Hamid Yacoub vit avec sa grand-mère, une personne de troisième âge.

Arrivé là-bas, sa mère étant absente néanmoins, sa tante nous ont fait comprendre que l’enfant vit avec sa grand-mère non loin de notre site d’activités. Nous étions obligés de faire demis tour pour revenir là où vivaient la grand-mère de Hamid et ses deux frères. Son père étant dans son point de commerce non loin de là, est venu par la suite nous rencontrer.

Après quelques échanges, Mr. Yacoub nous a fait comprendre qu’ils se sont séparés avec sa femme et c’est difficile de suivre les enfants. Les enfants sont départagés entre le père et la mère sans un réel suivi.

Après l’avoir prodigué quelques conseils, nous l’avons rendu son enfant.

Veuillez voir le parcours pour ramener l’enfant chez ses parents en cliquant ici


Deux de nos enfants que nous sommes en train de suivre et de superviser, ont été arrêtés le 05 Janvier 2017, ensemble avec les bandits qui ont volé le portefeuille d’une Dame au marché de Dembé. Par la Grâce de Dieu, avec notre intervention au Commissaire le lendemain de leur arrestation, le Commissaire a décidé de nous confier les enfants, c’est-à-dire, les libérer. Nous disons merci à la Police pour cette grande collaboration. Il s’agit de Dieudonné Eric et Mbaigolmem Francis.

Photos prises ce matin juste après la libération de nos enfants.


MOER-TCHAD est très content de recevoir Aujourd’hui 08 Décembre 2016 un don de 65 couvertures et de 15 bâches de la part la Croix Rouge du Tchad . Cette donation nous permettra de secourir 65 bénéficiaires (enfants de la rue) qui vivent dans de conditions très horrible.

MERCI BEAUCOUP A LA CROIX ROUGE DU TCHAD POUR CETTE DONATION